C’est qui ce bébé ?

À chaque fois que je pousse la porte de chez mes grands-parents, je sais ce que je vais y trouver. La bonne odeur d’un petit plat de ma grand-mère. Ses bras pour un câlin chaleureux. La grande table où nous partageons tellement de moments en famille. Et depuis peu, les mêmes questions.

Des questions qui tournent en boucle, qui reviennent sans cesse et dont nous apportons toujours les mêmes réponses. Depuis cette année, me concernant, les questions se cantonnent à un seul thème : mon bébé. Et la question qui revient tout le temps c’est : « C’est qui ce bébé ? ».

Depuis ma grossesse, je crois que j’intrigue mon grand-père. Pendant 9 mois, il m’a posé la même question : « Mais..tu es enceinte ? ». Et maintenant que Chouquette est là, il me demande qui elle est. Sa tête d’étonnement est toujours la même quand je lui dis que c’est mon bébé à moi, que c’est son arrière-petite-fille. Et puis, 10 secondes après…c’est reparti. Parfois, ça me fait sourire, parfois ça me fend le coeur.

Oui, car j’aimerais qu’il voit, qu’il se souvienne, qu’il sache qui elle est. Il a été un papi si prévenant et chouette avec nous que j’aurais aimé qu’il soit le même pour elle des années après.

C’est le même…en différent.

Et pourtant, quand je regarde mon bébé, je trouve des traits de son Papily. Son petit regard coquin et aussi celui un peu noir qui signifie « Tu te moques de moi là ? ».

Mais que voit-il lui…quand il la regarde ?

Je n’oublierai jamais…toutes les fois où il nous a chanté « Petit Papa Noël », le rouge qu’il mettait sur nos bobos, ses histoires de là-bas,…ce papi qu’il a été. Le papi d’aujourd’hui est vraiment différent de celui d’hier, c’est le même emballage avec une autre saveur à l’intérieur, la même marque mais dans un modèle différent.

Lui il oubliera encore…mon prénom, où je me situe sur l’arbre généalogique, où j’habite, quel âge j’ai, la fille de qui je suis et encore un nombre incalculable de fois qui est ce bébé que je tiens dans mes bras.

Mais j’ose rêver que dans un tout petit coin du coeur de mon papi, Chouquette a sa place en tant que son arrière-petite fille car son sang, sa peau, sa chair le savent eux.

Que quelque part…elle est aussi un bout de lui.

Hier, c’était la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. Une maladie qui touche tant de gens, tant de familles…dont la mienne. La maladie de mon papi a été diagnostiquée fin 2011. Cela fait donc 5 ans qu’on compose avec. Hier soir, avec ma mère, on a regardé « La Vie à L’envers », un téléfilm de Anne Giafferi avec Isabelle Carré, Barbara Schulz, Pascale Arbillot,… Bouleversant d’émotions, étonnant de tant de véracité. L’histoire bouleversante d’une famille dont l’un des membres est touché par la maladie. Cette famille c’est la mienne, c’est la vôtre. ❤

À revoir en replay ici.

Publicités

8 réflexions sur “C’est qui ce bébé ?

    • Oh..mais tu sais qu’en cliquant sur ton article j’ai eu un pressentiment et c’était le bon. J’avais lu ton article étant enceinte et il m’avait bouleversée aussi… Je le trouve très bien écrit… Et puis, il m’avait d’autant plus touchée que nos bébés ont le même prénom… ❤

      Aimé par 1 personne

  1. C’est effectivement un article magnifique qui m’a mis les larmes aux yeux.

    J’adore mon grand père il est extrêmement important dans ma vie. Et j’adore encore plus le voir avec mon fils.
    Je me souviens m’être un jour très fort énervé contre quelqu’un qui me disait que « perdre une année ce n’est rien à votre âge » quand je lui expliquait que ce qui venait de se passer reculait d’un an mon projet bébé. Et je lui avait dit « j’espère pour vous que cette année ne mettra pas en péril le fait que mon grand père puisse un jour rencontrer mes enfants ».
    Je me souviens de mon moment de blanc après avoir sorti cette phrase. Comme si je n’avais jamais osé la formuler aussi clairement jusqu’à maintenant. A ce moment là je savais déjà que mes enfants seraient ultra important dans ma vie et il m’était inconcevable que des gens aussi important dans mon cœur puisse ne jamais se rencontrer.

    Ton article me sert le cœur. Cette maladie est tellement dure à vivre pour les proches…

    Aimé par 1 personne

  2. Ton article me touche également, moi aussi mon Papi souffre d’Alzheimer, et maintenant dans la mesure où il ne me reconnait plus du tout, pour lui Olympe est une étrangère. Il s’émerveille devant elle, mais comme il le ferait devant le bébé de la voisine. C’est une maladie vraiment terrible qui ébranle tant de familles…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s