Et tu es entrée dans nos vies…

Ça faisait des mois qu’on t’attendait… Dans nos têtes, ça faisait bien plus longtemps… Depuis que notre amour existe.

Le temps commençait à devenir long… Et puis le mois de janvier est arrivé. Et en ce premier mois de l’année 2016, on savait qu’on allait faire ta rencontre. Prévue pour le 28, même avec un déclenchement, tu serais arrivée le 31 au plus tard.

Alors, chaque soir, je prévenais Chou & Sœurette avant d’aller me coucher « Dormez vite et bien parce que vous n’allez pas dormir longtemps… Je sens que c’est pour ce soir ! ». Et, à chaque réveil le lendemain matin, Chou avec sa tête dépitée, me regardait en disant « Pfffff, toujours pas.. ». Il était hyper impatient…tout comme moi. On avait trop hâte de découvrir notre Chouquette à nous. Les traits de son visage, ses petits pieds, ses petites mains,..

Alors on lui a parlé. « Allez Chouquette, il faut sortir, on a envie de te faire des câlins…Si tu sors avant demain, on ira en Laponie, au pays du Père Noël pour tes 6 ans (ça c’est la menace du papa) ». Mais rien n’y faisait.

Bref, c’était long.

Et surtout, je ne ressentais aucun signe énonciateur, aucune contraction quoi. Je ne savais même pas à quoi la douleur pouvait ressembler.

Et puis, vendredi soir est arrivé. On était tranquillement installées devant la TV en train de regarder « Lost » (on se refait toute la série avec ma sœur en ce moment). Et puis, aïe, j’ai ressenti un petit quelque chose. Contraction ? Pas contraction ? Comment le savoir, surtout que ça ne faisait pas vraiment mal. Chou est tout excité « Il faut y aller, il faut y aller ? ». Attends mon Chou, je ne souffre pas et puis j’attendais de perdre les eaux moi ! Et puis, ça devient de plus en plus rapproché mais toujours pas de grosses grosses douleurs même si je commence à grimacer.

Je lance donc une application smartphone pour calculer le nombre de contractions mais surtout leurs durées, intervalles,… Et je vois qu’elles deviennent de plus en plus longues et quand elles sont là, je ne peux plus ni parler ni écouter quoi que ce soit. Mais ça va. Heu alors c’est ça ?

Qu’est-ce qu’on fait ? On y va, on n’y va pas ? On hésite et puis allez on y va, au pire ils nous feront rentrer chez nous.

Sur la route, je discute et tout, si bien que tout le monde s’étonne que je ne sois pas en mode #souffrance continue. Moi je pense que c’est normal puisque quand les contractions arrivent, là, ça pique !

Bref il est 00h15 et on arrive à la maternité. Monitoring pendant une heure pour calculer l’intensité et la fréquence des contractions. Chou se marre quand j’attends le sommet des pics, ça le fait rire, moi nettement moins. Je me dis ça y est, j’y suis mais surtout maintenant j’ai vraiment mal.

La sage-femme revient et m’annonce que c’est du faux travail et que concrètement, ces contractions sont très douloureuses mais ne servent à rien. Là-dessus,  je pleure LOL. Je suis dégoûtée, je pensais que c’était LE moment. Elle me garde quand même en observation car j’habite loin mais renvoit Chou & Sœurette à la maison car pour elle, ce n’est pas pour maintenant.

Et bien Chouquette a eu envie de contredire cette sage-femme pourtant si douce et adorable car les contractions ne se sont jamais arrêtées (même avec l’injection faîte à la cuisse) et 2h plus tard, je perds les eaux (d’ailleurs, j’ai trouvé ça impressionnant de perdre les eaux et au passage, j’étais bien contente de ne pas m’être retrouvée à les perdre sur mon canapé. On aurait dû en changer LOL.)

Et je me retrouve donc à être examinée en salle de pré-travail, le travail en est à la moitié ! Quoi, quoi, quoi ! Déjà ? Vous voulez une péridurale ? C’est allé très vite ! Il est 5h30 et on m’annonce que BB sera là pour midi. Alors là, panique, mon Chou n’est pas avec moi… La sage-femme l’appelle et il est là juste après la pose de la péridurale qui au passage ne m’a pas fait mal du tout. Ouf et ouf !! J’ai le temps d’envoyer un texto à Little Sister pour lui dire d’aller réveiller les parents et de prendre la route (ils sont à Paris et moi à Bordeaux). Au passage, elle me racontera plus tard qu’elle a bien failli tomber dans les pommes !!

De mon côté, je commence à écouter les musiques que j’aime et que j’avais préparées sur mon MP3 et je commence à prendre toutes les 15 minutes, 4 granules de Caulophyllum en 9CH. Cette granule homéopathique permet d’avoir un travail efficace et surtout de faire qu’il ne s’interrompe pas.
Le travail continue d’avancer et moi je suis plus sereine… Et puis, vers 11h30, je sens que ça s’intensifie, d’ailleurs la péridurale commence à me lâcher… Ouille ! J’ai envie que ça arrive. Pas le temps d’aller en salle de travail car ça va très vite et……45minutes de travail plus tard, entre plusieurs discussions avec les filles et surtout plein de mots d’amour de Chou glissés au creux de mon oreille, notre Chouquette est là. Elle ne pleure pas, elle couine…c’est si mignon. Chou craque d’émotions, c’est indescriptiblement beau… Moi, je suis tellement dans le flou que je ne capte pas grand chose sur le coup. Il faut dire que j’ai eu des nausées toutes les 10 minutes du moment où je suis arrivée jusqu’au début du travail et du coup, ça m’a bien affaiblie (je pense que je n’ai pas supporté l’injection à la cuisse).  Le temps de vite fait comprendre ce qu’il nous arrive et je vois, quelques minutes plus tard, Chou revenir avec une toute petite Chouquette dans les bras, toute de rose vêtue (et oui c’est bien une fille) avec la jolie tenue qu’on avait choisie de lui faire porter pour sa naissance.

Le temps de se regarder tous les 3, de commencer à réaliser de ce qui vient de nous arriver, d’être émus comme des dingues en passant les premiers coups de fil et la famille est là avec nous en chambre pour la découvrir. Les yeux se remplissent de larmes, les sourires s’accrochent sur toutes les lèvres, le bonheur et l’émotion envahissent la pièce nous mettant tous dans une bulle de douceur et de bonheur… C’est juste…beau.

Chouquette est là, elle est arrivée vite et en bonne sante, elle est jolie comme un coeur et on est tous très heureux de l’accueillir dans la famille…

De mon côté, quand les visites se sont arrêtées ce premier soir et quand je me suis retrouvée seule avec ma crevette, on s’est regardées les yeux dans les yeux et là j’ai vraiment réalisé : « Waow ça y est, je suis maman ! » Quel moment !

Je suis si heureuse de cette nouvelle vie et de la façon dont cet accouchement s’est déroulé. Je tiens d’ailleurs à remercier l’équipe qui a été formidable. On a eu la chance de tomber sur une super sage-femme et aide-soignante qui ont mis du professionnalisme et de l’émotion dans ce moment de dingue !

J’ai eu une seule petite crainte le jour de sa naissance. Ça me stressait et avec Chouquette dans les bras, je me suis donc tournée vers Chou pour qu’il mette fin à cet interminable suspense :

« -Oh, c’est dommage de savoir qu’on ne l’emmènera pas en Laponie pour ses 6 ans…

– Oh mais bien sûr qu’on l’y emmènera… Elle est tellement mignonne… »

Haha. Paroles d’un papa…complètement gaga. ❤️

Publicités

26 réflexions sur “Et tu es entrée dans nos vies…

  1. Félicitation ma jolie !! profitez bien de votre bonheur car ses instants passent malheureusement trop vite !! tu te réveillera un jour et ils auront déjà 6 et 4 ans comme les miens !!! (désolé je ne veux pas te foutre l’angoisse 😉 !! petite pensée à ton chéri moi aussi je rêve de les amener au pays du père Noël, j’avais même regarder pour cette année mais ça nous faisait un peu juste à organiser !!
    des bisous
    Aurélie

    Aimé par 1 personne

  2. félicitations!!!!!!!!! Bienvene a ta petite princesse. je suis sincerement tes heureuse pour toi et ton mari. beaucoup de bonheur a vois toi. ce n’est que le début d’une belle et merveilleuse aventure. profites bien de ces instants magiques,et surtout repose toi quand tu peux. bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Félicitations! Repose toi bien pour profiter un max de ta princesse.
    N’oublie pas de la mitrailler avec l’appareil photo. Même s’il y a plein de loupé, certaines seront des souvenirs magiques dans quelques années!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s