Devenir mère, ça me fait peur

Oui, on est d’accord, vous allez être nombreuses à vous dire « heuuuu mais c’est un peu tard là, non ? » Et d’autres à me murmurer « c’est normaaaaaaaal, c’est normaaaaaaaal ! ». Oups et ouf alors je vous réponds.

Vais-je savoir quoi faire, comment faire ? Ce qui sera le mieux pour toi, est-ce que je saurai te le donner ? « L’instinct maternel », tout le monde en parle oui mais moi, vais-je directement le ressentir ? Tant de questions se bousculent dans ma tête et je pense à la vie qu’on mènera ensemble, notre petite famille.

Je n’espère jamais te décevoir ou du moins, le moins souvent possible.

J’espère que la routine, la fatigue et parfois la colère face aux coups durs n’entacheront pas mon humour et ma joie de vivre. J’espère que tu me trouveras rigolote et douce, le plus souvent possible.

Je sais que plus tard, je ne comprendrai pas tous tes choix. J’espère que je saurai les accueillir et les respecter, sans trop sourciller ou du moins, en apparence. Je sais qu’on n’aura pas le même caractère et que du coup, de ton côté ou du mien, on ne comprendra pas toujours les réactions de l’autre. J’espère que ça ne nous empêchera jamais de nous dire les choses calmement et en faisant attention au petit coeur de l’autre.

Oui, je sais, j’espère être parfaite, ce qui est impossible… J’espère surtout que malgré tous les hauts et les bas, ce qui arrivera, ce qui n’arrivera pas, les montagnes russes de la vie ne détruiront jamais l’essentiel : l’Amour que je ressens et le Bonheur de t’avoir dans notre vie. J’espère t’apprendre l’importance de la famille et de l’amour comme on me l’a appris à moi dans la mienne. Et que du coup, tu auras plaisir à être là lors de nos réunions de famille…

Je sais que je vais faire des erreurs, c’est certain, dire des choses que je vais regretter, réagir de la manière que je n’aurais pas souhaitée. Mais j’espère que je saurai être juste. M’excuser quand j’aurai tord (pas simple), chercher des solutions (quand je le pourrai) et parler (toujours).

J’espère aussi que tu seras fière de moi. De mon côté, je sais que je le serai de toi. Tu vas réaliser de grandes choses, c’est certain car ce seront tes rêves, tes idées et forcément, elles seront superbes.

Oui beaucoup d’espoirs, d’envies et de rêves… Je pense que c’est normal à l’aube de ce grand changement, de cette nouvelle page qui s’ouvre dans le livre de notre vie. Je prends la page actuelle avec une main fébrile et un peu fragile mais heureuse de bientôt la tourner, totalement convaincue que le bonheur est là. C’est tout de suite, maintenant. Enfin, dans un peu moins de 3 mois… ❤


Découvre mon chouette projet en cliquant sur l’image :

jolie-bannière-blog-projet-ulule-huguette-la-poulette

Publicités

14 réflexions sur “Devenir mère, ça me fait peur

  1. Ne retiens qu’une chose: la fatigue est l’ennemi de ta bonne humeur et ta patience. Si vous êtes deux, épaulez vous un maximum. N’ai pas honte à demander de l’aide, humainement je me demande encore comme on fait pour porter un enfant 9 mois, le mettre au monde en enchainer 3 jours plus tard en super maman/femme/épouse à la maison (parfois seule).
    Pour le reste, très joli texte, je n’aime pas beaucoup ceux qui disent que tout est inné, que quand ton enfant nait tout vient d’instinct. Non ce n’est pas toujours vrai, c’est chouette quand ça arrive mais parfois il faut quelques jours pour s’y faire. J’ai un peu angoissé au début à la maternité quand Ptitchéri n’était pas là genre « naaan me laisse pas seule avec elle!! ».
    Et puis les repères, le lien se créé et tout devient un peu plus facile au fil du temps.
    mais comme je dis souvent, si tu y penses déjà, si déjà tu te demandes comment faire au mieux, alors c’est déjà vraiment bien parti 🙂
    *calin*

    Aimé par 1 personne

    • Merci de ce joli commentaire de soutien. Oui, beaucoup de gens disent, les femmes, vous avez ça en vous mais bon, je ne pense pas que ce soit si simple.. Je pense beaucoup mêlé à la panique au bonheur qui arrivent au début. C’est normal, c’est un changement de vie complet. Et oui, je pense qu’être vraiment à 2 pour s’épauler dans cette aventure et savoir à qui demander de l’aide est la clé. 😉 Plein de bisoussss super maman.
      *câlin too*

      J'aime

  2. Le seul conseil utile que j’ai reçu : faites vous confiance ! Ce qui implique d’écouter ce que nous dit notre petite voix à l’intérieur, de s’accorder le temps de réfléchir quand on doute, d’écouter les conseils des autres mais ne pas se sentir obliger de les suivre, de parler quand vous êtes dans une impasse (à votre mère, sœur, amie, à la PMI, la nounou ou un psy, peu importe). Vous êtes la mieux placée pour connaître votre bébé, savoir ce qui marche avec elle. Respirez un grand coup et faites vous confiance ! Pleins de bonnes choses pour cette belle et difficile aventure !

    Aimé par 1 personne

  3. On se pose toutes ces questions, c’est humain et limite très sain je trouve 😉
    Mais tout ira bien, les choses se feront dans l’ordre, oui il y aura surement des loupés mais il y aura aussi de très beaux moments.
    Donc confiance confiance, et dis toi bien que la mère parfaite n’existe pas, en tout cas moi j’y crois pas !!! Moi j’attends mon 5ème et j’ai encore BEAUCOUP de choses à apprendre 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s