Dans mon ventre… Ce lien si fort qu’on a déjà

Je me suis toujours dit que j’aimerais beaucoup être enceinte et puis, quand je l’ai été pour de bon, j’ai changé d’avis en me disant que finalement, je crois que je n’aimerais pas ça. « Mais elle a un grain la nana !! » « Non, une graine, s’il vous plaît. Haha. » Tous ces changements corporels imprévisibles qui débarquent, ca m’a beaucoup angoissée au début. Est-ce que je vais le supporter ? Est-ce que je vais continuer à connaître mon corps et à savoir ce qu’il s’y passe ? Bref, je me suis posée un milliard de questions, sans en avoir jamais trouvé de réponses bien sûr et je ne me sentais pas si bien…

Jusqu’au jour où… J’ai senti un jour que la magie opère déjà alors que petite graine n’est encore qu’une petite graine et que ce n’est pas encore un BB qui me dévore des yeux et qui me fait craquer.

Quand ?

Ses coups de pied, ce sont des moments formidables. Bon, plus tard, BB comprendra pas pourquoi je lui dirai « On ne donne pas de coups de pied !! » alors qu’à chacun des siens à l’heure actuelle on s’extasie son père et moi. Et commencera à se dire le fameux « Sont pas clairs mes parents » qui sera le premier d’une longue série… M’enfin, aujourd’hui, ce sont des petits moments de bonheur.

On m’avait dit. « Tu verras, il y a un super lien qui se crée entre ton BB et toi quand tu le sentiras dans ton ventre. Quand tu lui parleras, quand tu poseras une main sur ton ventre et même des fois, quand tu auras juste à penser à lui. » J’étais sceptique. Pourquoi ? Parce que jusqu’ici, je ne le sentais pas ce lien. Je sentais BB bouger mais jamais après mes paroles ou mes gestes et je me disais le plus calmement du monde « Ouiiiiiiiiiiiiin et voilà, moi je n’ai pas de lien avec mon BB…. »

 Voilà voilà.

Et puis, est arrivé ce moment. Fatiguee, épuisée, en colère, je me suis allongée. Je ne savais pas vraiment quoi faire et je me sentais coupable de transmettre mes mauvaises énergies à BB qui n’avait rien demandé. Mais là, impossible de continuer à garder et je lâche les vannes… Et là, un coup de pied, puis deux, puis trois. Doux, précis, mignons,… Alors j’ai parlé à mon ventre. « tu me comprends ? » « Je suis désolée de tout ce négatif cet après-midi mais promis ça ne va pas durer » « Je t’aime déjà je veux prendre soin de toi »… Et à chaque fin de phrase, un petit coup. Et là, je me suis dit ca y est, on l’a ce lien. Tu m’as apaisée, rassurée, calmée et c’était fini en moins de 2. Merci… Même pas là et tu ramasses déjà ta mère à la petite cuillère. LOL.

Et depuis, tu ne me lâches pas. Des petits coups par-ci, par-là, un sourire sur mes lèvres, personne ne comprend pourquoi. C’est normal, c’est entre Toi & moi…

Publicités

6 réflexions sur “Dans mon ventre… Ce lien si fort qu’on a déjà

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s